Acheter un bien immobilier neuf, un bon réflexe pour réaliser des économies d’énergie

Dans un contexte de hausse du coût de l’énergie et de crise environnementale, personne ne souhaite investir dans un logement pour se retrouver avec une passoire thermique. Pour votre résidence principale ou un investissement locatif, acheter un bien neuf est le bon réflexe pour réaliser des économies d’énergie. Respect des normes environnementales les plus exigeantes et performances énergétiques optimisées… l’immobilier neuf est en conformité avec les réglementations les plus récentes et dispose de nombreux avantages financiers.

AdobeStock_187293557-p18.jpeg

Logement neuf : une optique de rentabilité à court et long terme

Au premier abord, acheter neuf ne semble pas économique. En moyenne, l’investissement est supérieur de 15 à 30 % pour une habitation neuve. Cependant, d’autres éléments entrent en compte et font pencher la balance au profit des bâtiments récents. En effet, le changement climatique et la flambée des prix de l’énergie ces dernières années sont plutôt en faveur des nouvelles constructions.

Il s’agit en effet d’une logique de rentabilité très simple. Un programme immobilier neuf va répondre aux normes les plus récentes et les plus élevées en matière de performances énergétiques. Une construction qui sort de terre avec un DPE classé A dispose du meilleur niveau d’isolation thermique. Dès l’entrée dans le logement, vos factures d’énergie seront donc revues à la baisse. Ce confort optimal permet de passer l’hiver bien au chaud, mais aussi l’été bien au frais. Un détail qui a toute son importance à l’heure du réchauffement climatique.

Le degré d’isolation d’une habitation neuve n’a donc rien à voir avec celui des logements les plus énergivores, aussi appelés « passoires thermiques ». Qui plus est, le système de chauffage installé dans un logement neuf dispose des caractéristiques techniques parmi les plus avancées sur le marché : pompe à chaleur, chaudière à granulés, énergie solaire… Les futurs acquéreurs bénéficient ainsi de systèmes de chauffage qui permettent de réaliser des économies.

Les progrès techniques mettent l’accent sur la réduction de la consommation des nouveaux bâtiments dès leur conception. Les propriétés isolantes des murs suppriment les ponts thermiques et les menuiseries performantes à double voire triple vitrage limitent les déperditions d’énergie. L’orientation du logement permet de favoriser la lumière naturelle dans les pièces de vie, notamment grâce à une exposition au sud comprenant des surfaces vitrées. Quant aux équipements innovants et objets connectés, ils permettent de suivre et réguler les consommations d’électricité et de chauffage.

Outre les économies au niveau des charges courantes, les logements neufs disposent d’une isolation acoustique renforcée. Un véritable confort de vie au quotidien.

Acheter neuf : quand écologie rime avec économies d’énergie

Jusque fin 2021, les logements neufs devaient répondre aux exigences de la règlementation thermique de 2012 (RT2012). Depuis le 1er janvier 2022, les constructions neuves doivent suivre les directives de la règlementation environnementale 2020, aussi appelée RE2020. Ce changement implique que les nouveaux bâtiments doivent tendre vers un équilibre énergétique, en produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment, alors que la RT 2012 limitait la consommation à 50 kWh/m²/an.

Les futurs acquéreurs disposeront d’un logement labellisé BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive), qui succède au label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Il met l’accent sur une meilleure étanchéité à l’air, la présence d’une surface minimale de baie vitrée, le traitement des ponts thermiques, mais aussi le développement de capteurs solaires et de systèmes connectés pour une gestion intelligente de l’énergie.

Pour qu’un logement neuf réponde aux exigences des dernières normes et règlementations, les constructeurs se tournent vers des matériaux d’isolation plus écologiques et durables. En effet, la RE2020 tient également compte de l’impact environnemental des matériaux utilisés pour la construction. L’objectif étant d’améliorer les performances énergétiques afin de limiter l’empreinte carbone.

Nul besoin d’envisager de gros travaux de réfection pour assurer la maîtrise des charges collectives ou individuelles. Faible consommation d’énergie et factures réduites vont de pair avec la lutte contre le gaspillage des ressources et la réduction des émissions de CO2.

À noter que certains programmes de logements neufs en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement) misent d’ores et déjà sur des certifications très exigeantes tels que le label Haute Performance Energétique (HPE) ou le label Très Haute Performance Energétique (THPE).

La performance énergétique au service de l’investissement locatif

Acheter un logement neuf pour le mettre en location revient à réaliser un investissement plus vert qui fait grimper la valeur immobilière. Entre les prestations modernes et les performances énergétiques, ces biens possèdent un plus grand potentiel à la revente. C’est un choix de rentabilité à long terme.

D’autre part, les mesures gouvernementales qui résultent de la loi Climat visent à supprimer les passoires thermiques. Progressivement à partir de 2023, les propriétaires seront tout simplement confrontés à une interdiction de louer les logements les plus énergivores. Il s’agit pour commencer des habitations dont le DPE affiche la lettre G avec une consommation équivalente à 450 kWh/m2 par an. Mais les diverses échéances de la législation seront de plus en plus sévères pour les autres biens classés F puis E.

Acheter neuf représente donc un investissement judicieux. Aucun besoin de réaliser des travaux de rénovation énergétique pour mettre le logement en conformité. Un appartement neuf, classé A ou A+ participe ainsi au confort des occupants, mais aussi des propriétaires.

C’est l’assurance de trouver des locataires plus facilement en mettant en avant les bénéfices financiers de l’isolation thermique et acoustique du logement neuf. Le confort, les économies d’énergie et les factures réduites poussent également les occupants à rester plus longtemps.

Sans compter qu’acheter neuf comporte bien d’autres avantages financiers, qu’il s’agisse de devenir propriétaire de sa résidence principale ou de réaliser un investissement locatif. Viennent s’ajouter aux économies d’énergie à long terme, des frais de notaire réduits et des dispositifs fiscaux tels que la loi Pinel, l’exonération de la taxe foncière, le prêt à taux zéro ou encore le prêt locatif social.

Partager Retour aux actualités

Autres actualités

Guide de l'investisseur
20.03.2024
Achat immobilier en Seine-Maritime : notre guide pour savoir où investir
Guide de l'investisseur
13.03.2024
Notre guide pour déterminer où investir dans le Calvados
Guide de l'investisseur
12.03.2024
Le Havre, une cité portuaire où il fait bon vivre
Guide de l'investisseur
28.02.2024
La Normandie, un beau cadre de vie

Les dernières réalisations SEDELKA

HAVRE EN SCÈNE
Nouveauté
À partir de
139 000 €
Le Havre, Seine-Maritime (76)

HAVRE EN SCÈNE

LES JARDINS D'ALEXANDRINE
Travaux en cours
À partir de
199 000 €
Mondeville, Calvados (14)

LES JARDINS D'ALEXANDRINE

PRÉLUDE
Nouveauté
Melun, Seine-et-Marne (77)

PRÉLUDE