Tout savoir pour réussir l’achat de sa résidence principale dans l'immobilier neuf

Votre projet d’accession à la propriété prend forme ? De la définition de vos besoins jusqu’au choix du promoteur en passant par votre budget et votre capacité d’emprunt, vous souhaitez bien préparer votre investissement dans un logement pour ne rien laisser au hasard. Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir l’achat de votre résidence principale dans l’immobilier neuf.

111_Tout savoir pour réussir l’achat de sa résidence principale dans l'immobilier neuf_2.jpg

Bien définir mon projet immobilier

Pour commencer, il est impératif de définir un périmètre géographique qui correspond à votre recherche. La région, le département, la ville et le quartier ont un impact sur le marché immobilier et les différentes offres qui peuvent vous être proposées. Tenez compte des commodités offertes par l’emplacement du projet avant de vous lancer. Posez-vous toutes les questions en rapport avec votre mode de vie et la composition de votre foyer.

  • Est-ce que les transports en commun sont facilement accessibles ?
  • Y a-t-il des établissements scolaires à proximité ?
  • Est-ce une zone dynamique qui comprend des commerces ?
  • Quelle est la place réservée aux espaces verts, mais aussi aux loisirs et activités sportives ou culturelles ?
  • Quelles sont les zones constructibles à proximité et quels projets peuvent-elles accueillir ?

N’hésitez pas à vous rendre sur place pour vous faire une idée concrète. Ensuite, précisez votre projet immobilier en fonction du logement en lui-même. Plutôt un petit studio ou un logement familial ? T1, T2, T3 ou T4 + ? Plutôt un appartement ou une maison individuelle ? Avec ou sans annexes ? Balcon, terrasse, jardin, cave, garage, place de parking… autant de critères à étudier précisément.

Déterminer mon budget et évaluer ma capacité d’emprunt

Pour aller plus loin dans la concrétisation de votre projet d’achat de résidence principale dans l’immobilier neuf, il est impératif de définir votre budget. Mais plus encore, il faut vérifier que celui-ci est compatible avec votre capacité d’emprunt. Taux, durée du prêt, apport personnel, composition du foyer… tous les paramètres sont pris en compte. Vous pouvez réaliser une simulation auprès de votre banque et des concurrents, ou bien encore passer par les services d’une société de courtage.

Grâce à cette estimation, vous pourrez au besoin effectuer les ajustements nécessaires sur votre projet immobilier. À noter que des simulateurs en ligne vous permettent dans un premier temps de vous faire une idée de vos mensualités en fonction du montant emprunté, du taux d’emprunt et de la durée du prêt. Vous pouvez également calculer vos frais de notaire réduits et votre économie d’impôts. Il est important de prendre aussi en compte les frais annexes dans le budget global (taxes, assurances, charges de copropriété…).

Bon à savoir : dans le cas d’un investissement dans l’immobilier neuf, le paiement du bien est échelonné à raison de :

  • 5 % au moment de la réservation,
  • 35 % maximum après construction des fondations,
  • 70 % maximum après installation de la toiture,
  • 95 % du total à la fin des travaux,
  • Et les 5 % restants lors de la remise des clés.

Me renseigner sur les avantages financiers de l’immobilier neuf et les aides pour la primo-accession

La banque ou le courtier vous apportent souvent des renseignements sur les aides mobilisables en fonction de votre situation. Mais rien ne vous empêche de prendre les devants et de vérifier votre éligibilité aux différents dispositifs pouvant vous aider à financer l’achat de votre résidence principale dans l’immobilier neuf.

  • Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt complémentaire sans intérêts accordé aux primo-accédants sous conditions de ressources.
  • Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt immobilier avec un taux d’intérêt plafonné, accordé aux personnes aux revenus modestes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale.
  • Le prêt conventionné est attribué sans condition de ressources avec un taux d’intérêt plafonné auprès d’organismes financiers ayant passé une convention avec l’État.
  • Le prêt accession Action Logement est un prêt à taux réduit réservé aux salariés des entreprises du secteur privé non agricole pour la construction ou l’acquisition d’un logement neuf qui respecte certains critères de performances énergétiques.
  • Le prêt relai est destiné aux propriétaires qui souhaitent changer de résidence principale. Il permet d’acheter un nouveau bien immobilier en attendant la vente du logement actuel.

Bien choisir mon promoteur pour acheter ma résidence principale dans l’immobilier neuf

La résidence principale est par définition l’habitation occupée de façon habituelle par une ou plusieurs personnes d’un même foyer, par opposition à la résidence secondaire. C’est une notion qui prend toute son importance au niveau administratif et fiscal.

Pour les primo-accédants qui ne disposent que d’un seul logement, il n’y a pas de réelle incidence. En revanche, pour les personnes qui ont plusieurs résidences en France, l’administration considère que le domicile fiscal est le lieu de séjour habituel, soit celui qui est occupé plus de 6 mois dans l’année.

En opposition au bâti ancien, l’immobilier neuf est une construction nouvelle qui n’a donc jamais été habitée auparavant. Il peut s’agir d’un bâtiment tout juste sorti de terre ou bien encore d’un logement sur plan. Pour ce dernier type d’habitation, on parle également de VEFA, c’est-à-dire Vente en Etat Futur d’Achèvement. Le promoteur se charge de l’acquisition des terrains, de l’obtention des permis de construire, de la budgétisation des coûts, mais aussi de la supervision des entrepreneurs et des travaux tout au long du projet.

Partager Retour aux actualités

Autres actualités

Guide de l'investisseur
19.02.2024
Investir à Caen : quel emplacement choisir ?
Guide de l'investisseur
14.02.2024
Arcole-Brindeau au Havre : un quartier qui se réinvente
Guide de l'investisseur
12.02.2024
Achat immobilier dans le 3e arrondissement de Lyon : un secteur dynamique
Guide de l'investisseur
06.02.2024
Achat immobilier en Normandie : une terre d'opportunités

Les dernières réalisations SEDELKA

LES JARDINS DU VALLON
Travaux en cours
À partir de
185 000 €
Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime (76)

LES JARDINS DU VALLON

LES DUCS D'HARCOURT
Avant-première
À partir de
157 000 €
Caen, Calvados (14)

LES DUCS D'HARCOURT

LES TERRASSES DE NACRE
Travaux en cours
À partir de
202 000 €
Courseulles-sur-Mer, Calvados (14)

LES TERRASSES DE NACRE